Tags

Maroc : création de l’Agence des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et de l’Agence marocaine de l’énergie solaire

La Chambre des conseillers a adopté, le 8 janvier 2010, deux projets de lois portant création de "l’Agence marocaine de l’énergie solaire" et de "l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique".

En vertu du premier projet de 12 articles, l’Agence sera chargée d’assurer le pilotage et la conduite du projet marocain de l’énergie solaire en ce qui concerne, notamment la conception, les études, le choix des opérateurs et le suivi de réalisation et de gestion, outre l’orientation et la coordination de l’ensemble des activités y afférentes.

Ce projet, le plus grand du genre en matière de production de l’électricité d’origine solaire à l’échelle internationale, aura une puissance de 2.000 mégawatts.

D’un coût total estimé à 70 milliards de dirhams (9 milliards de dollars), ce projet sera réalisé au niveau de cinq sites d’une superficie globale de 10.000 hectares.

En vertu de ce projet, l’Agence est appelée à élaborer une vision des projets intégrés visant le développement de l’énergie solaire dans les régions du territoire national en mesure d’abriter des plates-formes de production de l’énergie à partir de l’énergie solaire.

L’Agence marocaine de l’énergie solaire aura également pour missions de contribuer à l’amélioration de la recherche et d’encourager les inventions technologiques concernant l’ensemble des activités solaires portant sur la production de l’électricité.

Elle élaborera également les études techniques, économiques et financières nécessaires à la mise à niveau des sites et devra, en outre, travailler pour installer les projets qui seront retenus auprès des investisseurs en vue de leur développement.

Le projet de loi prévoit que l’énergie produite par les stations d’énergie solaire sera destinée, en premier lieu, à couvrir les besoins nationaux. Toutefois, une partie de cette énergie pourra être exportée selon des conditions qui seront définies ultérieurement.

Aux termes du projet de loi relative à "l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique", cette agence dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière se substitue au Centre de développement des énergies renouvelables, crée par la loi en date du 6 mai 1982.

L’Agence a pour mission de contribuer à la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le secteur des énergies, à travers notamment l’élaboration de programmes de développement dans ce domaine.

Outre l’encouragement de la recherche scientifique et la promotion de la coopération internationale, l’Agence est également chargée de faire des propositions concernant les régions habilitées à accueillir des projets pour la production d’électricité à partir d’énergie éolienne.

Noémie Zambeaux, Xavier Dufail, 19 janvier 2010

Répondre à cet article

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Ajouter un document
Qui êtes-vous ? (optionnel)

4 commentaire(s)

  • Bonjour, en tant que chercheur independant sur les énergies renouvelables depuis une trentaine d’années, je suis vraiment désolé d’affirmer que le projet Desertec au Maroc sera techniquement un échec.
    En effet, à quoi va servir une grande quantité d’électricité éolienne à minuit au cours d’une nuit bien ventée, et inversement que va t’on faire sans électricité solaire au cours d’une journée brumeuse ou nuageuse ?
    je suis profondément persuadé que sans un système de stockage des énergies renouvelables à grande échelle, tout projet dans ce sens sera à moyen terme voué à l’échec.
    Vous ne pouvez imaginer le nombre d’avantages que pourait tirer une nation si elle parvient à stocker les énergies renouvelables à grande échelle : adapter sa production énergétique renouvelable nationale à un instant T au strict besoin de la consommation instantanée de son économie. Voila une conception inédite des énergie renouvelables, celle de l’économie des énergies renouvelables.
    Dorénavant, il ne faut pas penser seulement à économiser les énergies fossilles, il faut aussi penser à mettre au point des techniques capables de stocker et de restituer selon le strict minimum à l’Homme l’énergie dont il a besoin. Recolter le maximun, restituer le minimun, voila ma devise ! (énergétiquement parlant)
    Ces techniques, je pense les avoir mis au point et elles font l’objet des brevets d’invention à l’OMPIC sous les numeros 28 834 et 29 045 délivrés respectivement le 3 Septembre 2007 et le 3 decembre 2007.
    Depuis cette date, ayant informé le gouvernement ainsi que l’Autorité Suprême de ce pays de l’existance de ces brevets, aucune réponse ne m’a été formulée.

    Répondre à ce message

    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Ajouter un document
    Qui êtes-vous ? (optionnel)

    • Bonjour,

      Et pouvez-vous nous apportez des précisions sur ces brevets, notamment ceux concernant le stockage de l’électricité. Je doit vous avouer que par ailleurs, je suis d’accords avec vous notamment sur la finalité du projet desertech.

      Cdt,

      Répondre à ce message

      modération à priori

      Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

      Un message, un commentaire ?
      • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

      Ajouter un document
      Qui êtes-vous ? (optionnel)

      • bonjour,
        s’il vous plait je peux savoir les démarches administratives à suivre
        pour la mise en place d’une installation photovoltaique raccordés au réseau

        Répondre à ce message

        modération à priori

        Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

        Un message, un commentaire ?
        • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

        Ajouter un document
        Qui êtes-vous ? (optionnel)

        • Bjr ; ce qui concerne les stations photovoltaïques vs pouvez contacter l’ONE pour plus d’information en cas de se collaborer avec.............etc
          site web :www.agrosolair.com

          Répondre à ce message

          modération à priori

          Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

          Un message, un commentaire ?
          • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

          Ajouter un document
          Qui êtes-vous ? (optionnel)

Mots clés : Réglementation, tarification, cadre légal et institutionnel, Afrique du Nord, Énergies renouvelables, Maroc

Dans la même rubrique